Céline Borello (dir.), Les oeuvres protestantes en Europe

Borello OeuvresCéline BORELLO (dir.), Les oeuvres protestantes en Europe, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, 329 pages.

Parmi les principes théologiques protestants fondateurs, l’affirmation que la foi seule assure le salut du croyant  s’exprime souvent. N’étant plus méritoires, les oeuvres n’en sont pas pour autant interdites: l’action envers les plus démunis, au profit des corps souffrants, s’observe là où la Réformation s’implante. Et l’encouragement à diverses entreprises d’entraide communautaire demeure réél. Les oeuvres ne sont plus garantes du salut, comme dans le catholicisme, mais un prolongement de la foi, de l’application de l’amour du prochain et de la reconnaissance envers Dieu. Au fil des seize contributions qui le composent, cet ouvrage examine la notion d’oeuvres du XVIe au début du XXe siècle : les institutions qui les encadrent, les organisent ; les figures et les structures qui se singularisent dans le domaine de l’assistance.

Cette réflexion s’appuie d’abord sur les écrits qui appellent à prendre soin de son prochain: textes théologiques, cours de formation pastorale, sermons stimulent, chacun à sa manière, l’action charitable. Passer du texte aux actes s’impose alors pour comprendre l’importance, dans la vie quotidienne des fidèles, d’une pratique devenue impératif chrétien et facteur de cohésion communautaire. Dès lors, l’approche du secours matériel et spirituel nécessite de détailler les structures qui, sur quatre siècles, traduisent l’influence d’une conscience accrue de la dimension sociale de l’Évangile.

Table des matières

Nicolas Stoskopf
Préface

Céline Borello
Introduction. secourir dans la tradition protestante du XVIe au XIXe siècle : les œuvres comme exigence liturgique, ordre politique et lien social

Première partie
Les œuvres à l’épreuve des textes

Judith Becker
La valeur théologique de l’assistance sociale dans les Églises d’étrangers d’Europe occidentale

Marianne Carbonnier-Burkard
Visiter les malades : une œuvre de charité en version réformée selon le pasteur Charles Drelincourt (1595-1669)

Luc Daireaux
Les « bonnes œuvres » dans la prédication réformée française (1630-1680)

Chrystel Bernat
Les œuvres dans la Manne mystique de Claude Brousson : une sémiotique de l’engagement réformé sous la Révocation

Amélie Lecoq
Mériter son salut : enjeux des œuvres dans les enseignements du séminaire français de Lausanne (XVIIIe siècle)

Céline Borello
Du devoir du chrétien à l’impératif du citoyen : les œuvres dans l’homilétique du Désert (1741-1791)
Deuxième partie
Appliquer l’entraide, Praxis réformée

Edwin Bezzina
« La foi sans les œuvres est inutile » : les protestants de Loudun et la pratique de la charité (1589-1685)

Françoise Moreil
« De la foi et des bonnes œuvres » dans la principauté d’orange (XVIe-XVIIe siècles)

Alain Joblin
L’aide aux pauvres dans l’Église réformée de Calais au XVIIe siècle

Didier Boisson
Oeuvres et pratique du jeûne dans les Églises réformées de France (1650-1750) : principes, contestations et évolutions

Didier Poton
Le « comité » et l’assistance aux pauvres à La Rochelle au XVIIIe siècle (1775-1792)
Troisième partie
Structures d’assistance modernes et contemporaines

Timothy Fehler
Le diaconat inconnu de l’Emden réformée : le consistoire et la découverte des « diacres des domestiques de la foy »

Philippe Chareyre
Les Dames protestantes de la miséricorde et la naissance d’un diaconat féminin à Nîmes au XVIIIe siècle

David Tournier
Le protestantisme mulhousien et ses œuvres au XIXe siècle : éthique et pragmatisme (1798-1870)

Hélène Lanusse-Cazalé
L’asile protestant d’orthez : des femmes à l’œuvre (1852-1905)

Carole Gabel
De l’assistance à l’entraide : la fondation de la Fraternité d’Oloron-sainte-Marie par le pasteur Albert Cadier (1879-1929)

Céline Borello
Conclusion générale

Bibliographie
Index patronymique et topographique
Résumés des articles – Abstracts
Les auteurs

 


Vous aimerez aussi...