Fabrice Flückiger, Dire le vrai. Une histoire de la dispute religieuse au début du XVIe siècle.

Fabrice Flückiger, Dire le vrai. Une histoire de la dispute religieuse au début du XVIe siècle. Ancienne Confédération helvétique, 1523-1536, Neuchâtel, Editions Alphil – Presses Universitaires Suisses, 2018, 512 p.

 

Présentation de l’éditeur :

Au début du XVIe siècle, l’irruption de la Réforme dans l’Ancienne Confédération helvétique plonge dans le trouble les contemporains qui s’en remettaient jusque-là aux enseignements de l’Église romaine pour assurer le salut de leur âme. Comment déterminer, face à la remise en question des certitudes, qui détient la Vérité ? Et que faire pour ne pas risquer la damnation éternelle, crainte largement partagée en ce temps d’intense religiosité ?

Pour répondre à ces questions, plusieurs cantons suisses ont recours à la dispute, combinaison inédite entre discussion savante et procès public. Pensé par Ulrich Zwingli, ce type de conférence apparaît aux gouvernements favorables à la Réforme comme le moyen adéquat pour trancher la question religieuse. Zurich et Berne, mais aussi Genève ou les Grisons, convoquent ainsi le clergé à des assemblées au sein desquelles les propositions réformées sont confrontées aux Saintes Écritures. Mais plus que des lieux de débats, les disputes se présentent comme le dernier endroit où, grâce à la réunion des hommes de bonne volonté prêts à se laisser guider par la Parole divine, la Vérité triomphera, permettant à la communauté de retrouver la paix et l’unité. Débat savant, acte politique, assemblée chrétienne, la dispute religieuse s’avère un observatoire unique pour comprendre comment les idées réformées ont pu s’imposer et ce que la Réforme a changé dans le gouvernement des cités, la production du savoir et la définition de la vérité religieuse.


Vous aimerez aussi...