Jean-Paul Chabrol, La Michelade

La MICHELADEJean-Paul CHABROL, La Michelade, un crime de religion. 30 septembre-1er octobre 1567, Nîmes, Editions Alcide, 2013.

A Nîmes, en 1567, a eu lieu un massacre de catholiques orchestrés par les notables huguenots de la ville avec la participation de nombreux habitants. Ayant eu lieu au lendemain de la foire de la Saint-Michel, cette tuerie a vite été nommée la Michelade. Dans les ouvrages sur les guerres de Religion, la Michelade n’occupe que quelques lignes, jamais plus d’une quinzaine. Elle a fait l’objet de quelques articles dans des revues savantes mais il n’y a jamais eu jusqu’à présent d’ouvrage traitant de ce massacre dans toutes ses dimensions. Cette lacune est aujourd’hui comblée par cet ouvrage. Il est le résultat du dépouillement exhaustif des témoignages des survivants de ce massacre. En remettant en perspective, la Michelade par la première étude complète et approfondie de cet événement, Jean-Paul Chabrol apporte un éclairage nouveau sur un épisode majeur de l’histoire huguenote en Languedoc, faisant de ce livre une référence.

 

 

 

Table des matières

Prologue

I. Le massacre

I.1 30 septembre 1567-1er octobre 1567

I.2 La nuit du mardi 30 septembre au mercredi 1er octobre

I.3 Mercredi 1er octobre, le matin, vers dix ou onze heures

I.4 Mercredi 1er octobre, l’après-midi

I.5 La diffusion des nouvelles de la Cour.

 

II Les suites immédiates de la Michelade

II.1 Le contexte du massacre

II.2 Les massacres de la Vaunage

II.3 La poursuite du siège du château

II.4 Des catholiques soupçonnés et discriminés

II.5 « Faire tomber les nids afin que les oiseaux n’y retournassent »

II.6 Les visées sur les biens ecclésiastiques

II.7 Rumeurs et fantasmes

 

III. Le procès

III.1 Une histoire « à parts non égales »

III.2 Qui sont les témoins ?

III.3 Les limites des témoignages

III.4 Une longue procédure judiciaire

III.5 Les condamnations

III.6 Réparations matérielles et « devoir de mémoire »

 

IV. Comprendre la Michelade

IV.1 L’impossible comptabilité des morts

IV.2 Quelques singularités de la Michelade

IV.3 Les mobiles du massacre

IV.4 Cinq éléments hypothétiques

IV.5 Plusieurs explications plausibles

IV.6 Un massacre sans coupables, sans responsables ?

La Michelade, un huis clos.

 

Lien vers le site de l’éditeur.


Vous aimerez aussi...