Pierre-Olivier Léchot (éd.), Le catéchisme de Heidelberg

Catéchisme HeidelbergPierre-Olivier LECHOT (éd.), Le Catéchisme de Heidelberg. Au cœur de l’identité réformée, Genève, Labor et Fides, 2013 (collection « Classiques »).

Le Catéchisme de Heidelberg est sans conteste l’un des plus importants documents de la Réforme protestante. Des générations de réformés ne s’y sont pas trompées : traduit et diffusé à travers l’Europe entière, y compris au sein du monde protestant francophone, il sera souvent employé jusqu’au beau milieu du XIXe siècle dans l’enseignement catéchétique, allant même jusqu’à y supplanter le catéchisme de Calvin. Associé à une véritable confession de foi par de nombreuses Églises à travers le continent, il sera également une source d’inspiration pour la résistance protestante au nazisme durant les années sombres du XXe siècle, en Allemagne mais aussi en France.

Réédité à l’occasion du 450e anniversaire de sa parution dans la traduction des Confessions et catéchismes de la foi réformée, parue chez Labor et Fides en 1986, le Catéchisme de Heidelberg est ici précédé d’une introduction inédite de Pierre-Olivier Léchot qui replace l’œuvre dans son contexte historique et en décrit l’extraordinaire influence jusqu’au cœur du XXe siècle, y compris en France.

 

 

Sommaire

Avant-propos

Introduction : « Au cœur de l’identité réformée »

Le contexte catéchétique au sein de la Réforme protestante
Le contexte historique du Catéchisme de Heidelberg
Les auteurs et la théologie du Catéchisme
Entre confessionnalisme et irénisme
L’impact d’une œuvre
Echos français

Le Catéchisme de Heidelberg (1563)

De la misère de l’homme

De la délivrance de l’homme

De Dieu le Père
De Dieu le Fils
De Dieu le Saint-Esprit
Des saints sacrements
Du saint baptême
De la Sainte Cène de Jésus-Christ

De la reconnaissance

Des dix commandements de la Loi de Dieu
De la Prière

Lien vers le site de l’éditeur.


Vous aimerez aussi...