Céline Borello, La république en chaire protestante XVIIIe-XIXe siècles, PUR

Présentation de l’éditeur : Loin d’être un discours seulement religieux, le sermon permet aux orateurs protestants de délivrer un message sur la res publica, c’est-à-dire l’intérêt général, les fondements et principes de l’organisation de l’État, la souveraineté et enfin le bien public. Cet ouvrage examine la place de la prédication dans les protestantismes et cerne les moyens dont disposent les pasteurs pour acquérir l’éloquence nécessaire à cette prise de parole, dans la clandestinité comme dans la légitimité acquise avec la Révolution française, jusqu’à la décennie 1840-1850.

 

 

Sommaire

Préface de Patrick Cabanel

De l’éloquence de chaire protestante

La prédication protestante
Éloquence et protestantisme (XVIIIe-XIXe siècles)
Une enquête homilétique

Les fondements de la prédication sur la chose publique

Une parole de soumission, une prédication soumise
Une homilétique de revendications et de choix socio-politiques
L’histoire comme rhétorique républicaine

Les pratiques « républicaines » d’une homilétique protestante

Des signes d’adhésion aux autorités pour les fidèles
Agir pour le bien commun
Prêcher la république… hors de la chaire ?


Vous aimerez aussi...