Pauline Duley-Haour, Désert et Refuge : sociohistoire d’une internationale huguenote, Honoré Champion

Présentation de l’éditeur : Cette étude analyse entre 1715 et 1752 un réseau de correspondants réfugiés huguenots qui a soutenu les Églises du Désert. L’auteur s’y concentre sur les membres de cette diaspora qui ont échangé avec Antoine Court afin de contribuer à maintenir le protestantisme en France. On trouve plusieurs pôles dans ce corpus: Genève et la Suisse, les Provinces-Unies, la Grande- Bretagne, la Suède et le Danemark. On comprend à travers leur correspondance que ces réfugiés, des notables, se sont efforcés d’apporter une aide dont la nature est variée (livres, argent, soutien diplomatique) aux Églises clandestines de France. Ce travail se veut une sociohistoire de cette internationale en ce qu’il ne s’attache ni à l’histoire religieuse du Désert, ni à celle du Refuge mais bien aux relations qui se nouent entre ces deux groupes, créant une forme originale de sociabilité épistolaire.

Pauline Duley-Haour est agrégée d’histoire. Elle enseigne au Lycée Pierre-Gilles de Gennes à Paris. Elle a publié de nombreuses études sur les relations entre les huguenots du Refuge et leurs coreligionnaires de France au XVIIIe siècle et a édité les Mémoires d’Antoine Court aux éditions de Paris.

 

En guise d’introduction, les lecteurs pourront se reporter à la position de thèse de l’auteure, parue dans Études théologiques et religieuses en 2013.


Vous aimerez aussi...