Nathalie Szczech, Calvin en polémique. Une maïeutique du verbe, Classiques Garnier.

Cet ouvrage, issu d’une thèse de doctorat, analyse le corpus polémique calvinien et interroge le rôle de l’affrontement par les mots que l’on peut comprendre comme une véritable maïeutique qui fit naître le  réformateur Calvin à lui-même entre 1531 et 1564. Explorant, dans une perspective historienne, les stratégies et configurations à l’œuvre au sein du dispositif polémique, cette étude cherche à saisir les inflexions qui marquent le groupe des traités de combat publiés par Calvin, qui apparaissent comme autant d’actions tentées sur une scène politico-religieuse à réinventer au cœur du XVIe siècle. Ce livre invite ainsi à suivre une conversion de l’écriture et de l’engagement calviniens : il cherche à comprendre comment se fait jour un glissement de l’autorité des Lettres au ministère de la Parole et comment l’écriture polémique contribue à construire tant une figure de
réformateur qu’une véritable Église réformée.

Présentation sur le site de l’éditeur

Table des matières


Vous aimerez aussi...